a ladainha est la chanson qui ouvre la roda de capoeira Angola, elle est chantée (et jouée) uniquement par la personne qui dirige la roda, celle qui tient le berimbau Gunga .

Souvent, elle raconte une histoire sur les origines de la capoeira, sur des évènements marquants ou des légendes liées à la capoeira.

Elle se termine par un louvação (hommage ou éloge) à certains Mestres, puis est souvent suivie par des appels au coro (le chœur) et aux capoeiristes qui veulent rentrer dans la roda.

Partagez cet article !
Catégories : Histoire et origines

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *